Vincent Lamande

Deeptech Tour Rennes – Vincent Lamande

Ouest Valorisation est la SATT du Grand Ouest (Bretagne Pays de Loire). Ouest Valorisation fait le lien entre les laboratoires de recherche et les entreprises. Ouest Valorisation intervient en déposant de brevets ou des logiciels ou en tant qu’investisseur. Elle accompagne les Deeptech notamment en créant des Start-up.
Interview de Vincent Lamande président de Ouest Valorisation

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Les métiers de la SATT Ouest Valorisation

La SATT Ouest Valorisation est une filiale des établissements publics de recherche. Elle a vocation à accompagner les chercheurs vers des partenariats et transferts de technologies de leurs résultats de recherche vers des applications industrielles et commerciales. C’est notre premier métier. Typiquement nous travaillons pour le compte des universités, des écoles d’ingénieurs, des CHU pour négocier pour leur compte des contrats de recherche avec des industriels, des entreprises pour répondre à leurs besoins d’innovation.

Nous déposons des brevets, des logiciels. Nous sommes investisseurs, mais les établissements publics de recherche restent propriétaires.

Notre deuxième métier est lié à une fonction de société d’investissement. Nous avons dans ce contexte-là, un mandat spécifique de la part de ces établissements publics, d’identifier des inventions issues des travaux de recherche académiques. Nous déposons des brevets, des logiciels. Nous sommes investisseurs, mais les établissements publics de recherche restent propriétaires. Nous avons cette mission de transférer leurs inventions pour en faire des réalités économiques, des produits, des services. Dans ce contexte, ces inventions peuvent être transmises à des entreprises existantes. Nos cibles sont généralement de petites et moyennes entreprises ou des entreprises de moyennes ou de grande taille. Nous avons aussi vocation à accompagner la Deeptech, et en particulier à faire des start-up à fort potentiel de croissance sur la base de travaux de recherche qui sont disruptifs.

Ouest Valorisation et les Deeptech

Typiquement, nous faisons un métier cent pour cent Deeptech. Deeptech veut dire, pour nous, travailler sur des recherches académiques qui sont depuis des années en cours dans les laboratoires, arriver à faire fructifier ces inventions pour en faire des résultats de recherche valorisables, et puis les transférer vers le marché. C’est ainsi que nous vivons le Deeptech.

Nous apportons les meilleures inventions des chercheurs pour en faire des réalisations pour conquérir les marchés et conforter la compétitivité des entreprises françaises et européennes.

Nous sommes dans un événement Bpifrance, depuis le début septembre, la SATT Ouest Valorisation a à son conseil d’administration Bpifrance qui est administrateur, qui porte les parts sociales de l’État dans ce contexte-là. Nous sommes non seulement partenaires, mais parfaitement impliqués dans le dispositif Deeptech de Bpifrance ; nous apportons les meilleures inventions des chercheurs pour en faire des réalisations pour conquérir les marchés et conforter la compétitivité des entreprises françaises et européennes.

Laboratoire commun, l’exemple de Demeta

Les entreprises viennent nous voir parce qu’elles ont des besoins en R&D qu’elles ne peuvent pas satisfaire en interne. Nous leur proposons donc de travailler avec des laboratoires académiques pour trouver des solutions qui sont soit des programmes de recherche avec le monde académique, soit en allant plus loin des laboratoires communs.

L’objectif est de développer de l’innovation, celle-ci pouvant générer de la Propriété Industrielle.

Demeta est par exemple une société spécialisée dans le domaine de la chimie verte avec laquelle nous avons signé un accord-cadre selon cette deuxième option. Nous avons donc développé un laboratoire commun Université Rennes 1 et Demeta. Une partie de l’équipe de recherche travaille sur la base d‘un cahier des charges scientifique et technologique qui est celui de l’entreprise. Ce travail s’effectue sur cinq ans, l’objectif est de développer de l’innovation, celle-ci pouvant générer de la Propriété Industrielle. Dans le cadre de ce laboratoire commun, sept brevets essentiels ont été déposés, ce qui induit une augmentation de la capacité d’innovation de cette PME qui aujourd’hui va être fortement valorisée.

Valorisation de travaux de recherche académiques, l’exemple de Kemiwatt

Un autre exemple : nous effectuons auprès des équipes de chercheurs une assistance pour identifier avec eux leurs résultats de recherche les plus intéressants. Nous les aidons à déposer des brevets, et à trouver les moyens de faire un prototype capable d’être un démonstrateur susceptible d’intéresser l’industrie. Dans ce contexte, je peux vous citer l’exemple de Kemwatt.

Kemwatt est un laboratoire de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes (ISCR) spécialisé dans le domaine du stockage d’énergie. Nous avons développé une batterie qui est capable de stocker et de fournir de l’énergie propre sur la base d’une chimie verte, de manière massive. Ils interviennent dans le domaine du stockage massif, principalement pour des marchés qui vont être du stockage pour de grosses unités de production, des écoquartiers ou pour des applications qui sont dans des zones non rattachées à la grille électrique classique.

L’ambition pour nous était de développer une technologie qui puisse faire du stockage de l’énergie, qui soit à la fois une réponse au besoin de stockage que peuvent avoir des énergies alternatives telles que le photovoltaïque ou l’éolien, capables de produire de l’énergie mais pas forcément au moment utile.

Cette approche répond à un besoin pour lequel nous avons monté une start-up qui s’appelle Kemiwatt

Cette approche répond à un besoin pour lequel nous avons monté une start-up qui s’appelle Kemiwatt et qui est concours mondial de l’innovation. Elle va sans doute dans les prochains mois faire des levées de fonds pour adresser un marché mondial, puisque cette technologie répond à une attente de tous les pays en matière de stockage d’énergie notamment pour les énergies alternatives.

Travailler avec l’université, ce n’est pas facile, c’est très facile !

Nous travaillons surtout avec des personnes.

Travailler avec l’université, ce n’est pas facile, c’est très facile, c’est notre métier. Nous travaillons avec l’université parce que l’université est notre actionnaire. Nous n’avons pas de problème à travailler avec l’université. Au-delà du fait que c’est notre actionnaire, nous travaillons surtout avec des personnes. Nous avons des personnels dans la SATT Ouest Valorisation qui ont une double compétence. La plupart de mes collaborateurs sont soit des ingénieurs, soit des docteurs avec une expérience dans le domaine de l’entreprise : dans le domaine du marketing, dans le domaine du développement commercial ou dans le domaine de la R&D en entreprise. Ils ont donc cette double culture, capable de comprendre les enjeux de marché et en même temps d’appréhender les questions scientifiques des chercheurs avec lesquels ils travaillent.

Bibliographie

Ouest Valorisation http://www.ouest-valorisation.fr/
Demeta https://www.demeta-solutions.com/fr
Institut des Sciences Chimiques de Rennes https://www.insa-rennes.fr/iscr-csm.html
Kemiwatt : https://kemiwatt.com/
Concours mondial de l’innovation https://www.entreprises.gouv.fr/innovation-2030

Licence Creative Commons
Deeptech Tour Rennes – Vincent Lamande de Capsentis est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Pour citer cet article :
Capsentis, "Deeptech Tour Rennes – Vincent Lamande", Capsentis TV, https://capsentis.tv/innovation/deeptech-tour-rennes-vincent-lamande/

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer